JUNGLE (6B)

Jérôme Laurent a.k.a Jungle est un artiste/plasticien parisien, né en 1968. / Installé à Paris, son atelier se trouve à Saint-Denis au 6b. Son parcours a amené JUNGLE à côtoyer différents champs artistiques : l’univers cinématographique, la bande dessinée, le web design. Autant d’espaces qui ont construit sa sensibilité et son regard. Il dessine et peint depuis toujours. Inspiré par K. Haring, le cubisme, le comics américain ou les covers de Pulp, sa démarche s’inscrit dans un mouvement de l’art urbain contemporain, populaire.

Suivez Jungle sur son site

/// Réservez & Commmandez via le formulaire de contact ou par téléphone 06. 74. 47. 39. 11
/// Téléchargez le Catalogue d’exposition

JUNGLE (6B), Artiste plasticien, Street-Art

De la rue à la toile, il met en scène un personnage ludique et fédérateur, au cœur d’un travail qui convoque l’éprouvé esthétique et émotionnel sans détour. Déjanté, fantaisiste et anthropomorphe, il évolue pleinement dans un univers coloré, et s’expose sur les différents espaces plastiques que l’artiste explore.Sa genèse remonte à une rencontre anecdotique alors qu’il débute son parcours artistique en 1988. Une explosion de gaz éclate chez un voisin sans conséquences ni gravité, mais dont il croise quelques heures plus tard le chien, recouvert de mercurochrome, par prévention d’éventuelles brûlures.

Techniques mixtes, Toîle sur châssis En effet, derrière la légèreté apparente du propos, le chien oscille entre naïveté et destruction, portant à la fois la spontanéité de l’enfance et les conflits pulsionnels de l’adulte. Tout comme le Rouge met en tension des registres symboliques contradictoires et opposés. Couleur organique de la passion amoureuse, de la chaleur mais aussi du danger ou de la rage sanguinaire, elle est choisie par l’artiste pour cette ambivalence qu’elle souligne et incarne. Elle est depuis au cœur de ses expérimentations plastiques, et intégrée dans toutes ses démarches, quelle que soit la matière mobilisée pour l’explorer: peinture synthétique ou à l’huile, feutres, bombes aérosols, craies, matériaux plastiques… C’est la rencontre de cette symbiose entre deux composantes qui renferment la même charge paradoxale, qui inscrira ces deux éléments identitaires (chien + rouge = RaidDog) au cœur de son travail.